LJA Sports en confinement 

 

Comme pour d’autres entreprises, LJA Sports se retrouve « à l’arrêt forcé » avec les mesures de confinement prises depuis quelques semaines.
Qu’est-ce que cela signifie pour nous ?
Tout simplement, l’annulation de toutes nos prestations de conférences et de team-building en entreprises pour les 3 prochains mois ! Un coup dur un peu inattendu … mais il faut s’avoir s’adapter.
Alors, comme vous, nous prenons notre mal en patience, et nous travaillons à distance pour être prêts dès la reprise d’activité !
Comment s’organise-t-on ?
Pour Alex, c’est assez simple : elle partage son temps entre ses missions de chargée de communication interne chez Sergic (où elle a beaucoup à faire!) et ses missions d’entraîneur de l’équipe réserve de Villeneuve d’Ascq.
Pour cette dernière partie, il lui faut innover, car difficile de faire du rugby à distance ! Elle a donc lancé des entraînements en visioconférence où plus de 30 joueuses se retrouvent 3 fois par semaine derrière leur écran pour faire du sport ensemble.
 
Pour le L et le J, il faut s’organiser différemment puisqu’ils ont l’habitude de se retrouver au quotidien pour travailler ensemble. On use donc des moyens de communication à distance et on découvre les nouvelles applications technologiques !
Bien sûr, on avance sur les projets et surtout on reprogramme les nouvelles interventions.
Mais cette période, c’est aussi l’occasion de tester de nouvelles aventures : la semaine dernière nous avons réalisé notre première conférence en visio, avec les équipes de la Mutuelle Générale, qui nous ont fait confiance pour leur rendez-vous bi-hebdomadaire !
L’occasion pour nous d’expliquer comment le sport de haut niveau nous aide à gérer les périodes difficiles, comment nous nous préparons quand nous ne pouvons agir sur le terrain comme lors d’une blessure … les parallèles sont nombreux et nous aident à continuer puisqu’au rugby la règle d’or est simple : toujours avancer !
Nous nous tenons à votre disposition si vous aussi, vous souhaitez tenter l’aventure.
En attendant, prenez soin de vous, on a hâte de vous retrouver !

J’adore quand un plan se déroule sans accroc

En cette période de confinement, j’ai l’impression que nous avons du temps. Du temps pour considérer le temps. Le regarder passer. L’apprivoiser. Le sentir s’écouler. Sentir comme il peut être lent, alors qu’il semble si rapide d’habitude. Comprendre comme il précieux. Comprendre que c’est nous qui lui accordons sa valeur, quelque soit la période, confinée ou non.

Chez LJA Sports, comme pour beaucoup d’entre vous, les compteurs sont à zéro pour les deux prochains mois : les conférences et les team-buildings sont annulés, puisque les événements en entreprises sont proscrits.

Alors, c’est peut-être le bon moment pour moi de l’apprécier, ce temps. De revenir un peu sur celui qui vient de s’égrener, à la vitesse de la lumière.

En conférence, quand on me demande comment je fais pour jongler entre mes différentes vies – pro, perso et sportive – je réponds souvent que j’alloue mon temps à ce qui m’amine et que c’est pour cette raison très précise que je ne le vois pas passer, même si je rentre tard tous les soirs, après le rugby.

Aucun texte alternatif pour cette image

Et en fait, je crois qu’elle est là, la réponse : ce qui donne la valeur de notre temps, c’est ce que nous en faisons et surtout, avec qui nous le dépensons.

Je l’avais déjà remarqué avec Alex et toutes les aventures que nous avons traversées, bien avant LJA Sports. Mais ce début d’année m’a donné l’occasion de me rendre compte, à nouveau, de l’importance des camarades avec qui nous choisissons de partager notre temps.

Avant le confinement, nous avons passé un début d’année de folie chez LJA Sports. Trente conférences sur les trente premiers jours ouvrés de l’année. Une course effrénée contre le temps. Une course que j’ai menée avec celui qui s’est révélé comme le meilleur des compagnons : Jannick.

Aucun texte alternatif pour cette image

Je n’en doutais pas vraiment, mais ces journées passées à traverser la France ensemble m’en ont convaincu.

Alors, bien sûr, Jannick assure son « travail ». Avant la conférence, il vérifie toujours que tout soit prêt : son, image, logistique. Evidemment, il prévoit une enceinte, des câbles et une zapette de secours dans son sac. Il revient me faire un petit topo avant que j’aille me cacher pour me changer. Il n’oublie (presque) jamais de m’envoyer un petit message avant de commencer son introduction. Après la conférence, il prend le temps de rencontrer notre assemblée, pour répondre aux questions.

Mais surtout, bien au-delà de son travail, Jannick, c’est le compagnon de route qui vous rend le voyage plus léger. Celui qui fait que le temps passe plus vite. Celui qui donne de la valeur à votre temps.

Aucun texte alternatif pour cette image

Jannick, c’est celui qui conduit 900 kilomètres dans la journée, quand nous enchaînons trois conférences le même jeudi, et nous amène à Massy, Lille puis Metz, sans jamais se plaindre de mes prestations karaoké.

Jannick, c’est celui qui accepte de partir à Roissy en voiture, le mercredi soir à 22h après l’entrainement, pour prendre un vol le lendemain matin à 6h30, simplement pour que je puisse être avec mes coéquipières toute la soirée.

Jannick, c’est celui qui veut bien faire un arrêt dans trois boulangeries pour que je trouve mon parfait sandwich au fromage, alors qu’il a déjà acheté le sien à la première.

Jannick, c’est celui qui me propose un détour par la mer, quand nous avons la chance de faire une conférence au Cap Ferret, parce que « tu vas voir, ça va nous faire du bien de voir la mer ». Celui qui me rappelle de « lever la tête » quand nous traversons les nuages et de « garder les pieds sur terre » quand je pars un peu trop loin, après une discussion rêveuse.

Aucun texte alternatif pour cette image

Jannick, c’est celui qui ne s’énerve pas quand on loupe le train après avoir été bloqués dans les bouchons parisiens, celui qui reste calme quand la voiture de location tombe en panne à minuit au beau milieu de la campagne, celui qui se marre quand je renverse toute ma salade de fruits sur le siège de l’avion, celui qui garde le sourire quand il y a une panne électrique généralisée dans toute la Gare du Nord, celui qui ne dit rien quand je sors mes pieds nus par la fenêtre sur l’autoroute, celui qui monte les sept étages avec moi quand je trouve l’ascenseur trop petit, celui qui ne s’agace même pas quand j’oublie de réserver les billets d’avion, qui attend patiemment que je choisisse mon plat dans le menu, qui me dit que je suis distinguée quand je mets mon plus beau jogging, qui sourit même quand mes blagues ne sont pas drôles.

Jannick a toujours le mot qu’il faut. Toujours un petit message pour Alex quand elle n’est pas avec nous, toujours un « je pense qu’on peut y réfléchir » pour nous ouvrir une porte que je croyais fermée.

J’aurais encore mille anecdotes en tête. Mille moments où le temps passe bien trop vite.

Aucun texte alternatif pour cette image

Je vous souhaite simplement d’avoir un jour la chance de trouver la personne avec qui vous pouvez faire à 23h, un trajet Paris – Lille, en Fiat 500, en chantant pendant 2h tout le répertoire de Céline Dion, le sourire aux lèvres.

Je vous souhaite de trouver un jour quelqu’un qui sera à vos côtés quand les plans se dérouleront sans accroc et surtout, avec.

Jannick c’est le J de LJA. L’homme de l’ombre, qui permet la lumière.

Jannick réalise son rêve. Et en faisant cela, il réalise aussi le mien. Le nôtre.

Merci J.

La Team LJA s’agrandit !

Notre aventure continue à grandir, et au fil de notre développement, les projets se sont de plus en plus nombreux.

C’est pourquoi il était temps pour nous d’intégrer de nouvelles forces vives ! Nous vous présentons donc Emma, notre chargée de projets événementiels, qui vient nous renforcer ponctuellement. Ponctuellement oui, puisqu’en parallèle, Emma est aussi étudiante kiné et sportive de haut niveau !

Vous la retrouverez notamment dans l’organisation du Tournoi LJA Sports, c’est elle qui s’occupera de vous 🙂

Et puis au final, qui de mieux qu’elle-même pour se présenter un peu ….

Aucun texte alternatif pour cette image

« J’ai eu l’opportunité de participer à l’une de leurs interventions. C’est là que j’ai rencontré Jannick, le visionnaire, passionné et convaincu lui aussi. Il me raconta la naissance de LJA: persuadé que leur combat quotidien méritait d’être mis en lumière et que l’injustice régnant dans le sport féminin devait trouver des adversaires ; c’est lui qui eut l’idée d’écrire un nouveau scénario, avec Laura, et Alex.

LJA est né, et ils embarquèrent donc dans l’aventure aux 3 lettres, avec une maxime à propager : « Ladies are Just Amazing ». Un moyen d’insuffler un peu de leur vécu dans les têtes des gens qui auront la chance de les croiser. (…)

L’expérience devient folle, pour la novice de l’Ovalie que je suis, quand ils me demandent d’autres coup de main pour d’autres prestations. Je rencontre d’autres personnes, d’autres mondes, et ils se sensibilisent au nôtre. Les gens s’identifient, s’inspirent, s’émeuvent.

L, J et A m’emmènent, m’apprennent, et en les accompagnant, je fais un constat : où qu’elles aillent, ces trois lettres ont un pouvoir. Ces initiales vous transportent, vous donnent. Elles stimulent la ressource inépuisable que vous pouvez trouver chez les autres, dans vos équipes, votre entourage. Elles vous ouvrent les portes, celles du monde qui est devenu le mien. Je vous souhaite de les rencontrer. (…)

Je suis devenue une étudiante sportive et rugbywoman, avec tout ce que ça implique à notre époque. Je suis impatiente d’obtenir mon diplôme de kiné, qui donnera un nouveau souffle à l’histoire qu’on veut écrire. Pour l’instant, il faut savoir jongler. J’espère continuer à tisser des liens aux côtés de LJA autant que possible, le plus longtemps possible. »

Extrait de : https://www.linkedin.com/pulse/3-mots-lettres-emma-vernier/

Newsletter

La Newsletter LJA Sports est arrivée !

ARE YOU AMAZING ?

Nous l’avons gravé sous notre logo. « Ladies are Just Amazing ». Nous le vivons chaque jour dans le monde du sport au féminin où nous croisons des parcours aussi étonnants qu’exceptionnels.
Mais nous avons décidé d’appeler cette newsletter « You are Just Amazing ». Parce qu’elle est destinée à toutes et tous. Parce que, chacun peut décider d’être « amazing » à sa façon, avec ses armes, dans son propre entourage. Chacun peut entrer dans la vie – comme sur le terrain – avec l’envie d’y laisser ses tripes, pour réussir ce en quoi il croit.
C’est ce qu’on pourrait vous souhaiter de mieux pour cette année 2018 : être « amazing » dans tout ce que vous entreprendrez. Quel qu’en soit le résultat.   Parce que, même si l’objectif n’est pas toujours atteint, le plus important reste avant tout de vivre intensément.

Pour lire la suite, cliquez ici :

Newsletter LJA SPORTS Janv18

 

La Team Ménager avec sergic !

sergic s’engage aux côtés de Romane et Marine !

L’entreprise sergic devient le premier sponsor de la Team Ménager.

Entreprise spécialisée dans l’immobilier, sergic a su retrouver chez nos 2 sportives les valeurs fortes qui animent la boîte au quotidien : la performance, la simplicité, l’ouverture et l’innovation !

Créé dans le nord en 1963, la sergic est, comme notre Team Ménager, fortement attachée à la région et à l’histoire de famille et ce partenariat faisait donc sens pour Corentin Brabant, directeur commercial du groupe et petit-fils du fondateur.

 

 

Romane et Marine ont trouvé, quant à elles, la meilleure façon de remercier sergic de cet engagement : en se retrouvant toutes les deux sur le pré d’Ernest Wallon pour la victoire de la France face à l’Irlande lors du premier match du Tournoi des VI Nations, samedi 3 février.

« C’est un honneur pour nous que de représenter sergic, qui nous fait confiance et nous aide à nous préparer au plus haut niveau » nous glissait Romane, élue 3ème meilleure joueuse du monde en 2017.

« C’est un honneur pour nous que de représenter sergic » Romane

Et si la Team Ménager est connue de longues dates pour ses exploits sur le terrain, c’est la première fois qu’une entreprise s’engage à ses côtés !

Toute l’équipe de LJA Sports souhaite donc longue vie à ce beau partenariat, avec nous l’espérons, une prochaine victoire à la clé !

Offrez un cadeau à votre entreprise avec le match France – Angleterre !

Avec Alex, quand nous ne sommes pas en conférence pour LJA Sports ou au bureau, nous sommes sur les terrains de rugby !

Et parfois, nous rentrons chez nous … non je plaisante 😊

Le temps qu’il nous reste, nous aimons le consacrer à de beaux projets … souvent sportifs d’ailleurs !

 

Aujourd’hui, nous voulons vous présenter le prochain en date, qui occupe nombre de nos soirées depuis près de deux semaines :

L’organisation du match international de rugby féminin France – Angleterre, catégorie U20 !

Ce match aura lieu le samedi 24 février prochain, à 15h, au Stadium à Villeneuve d’Ascq.

L’idée était tellement belle que nous avons craqué : nous avons accepté d’organiser cet événement en un temps record : 6 semaines !

Pour cela, nous avons avec nous une équipe de choc pour avancer sur tous les points logistiques :

Réserver le plus beau terrain du monde, inviter nos VIP préférés, gérer la sécurité, contacter la presse, vérifier qu’il y aura de la bière dans tous les fûts, mettre des somnifères dans les bouteilles d’eau anglaises … (chut !), et on a même demandé à Shannon Izar de nous faire l’affiche !

Et si on se donne à fond de notre côté, c’est pour réussir à relever le plus beau des challenges : remplir le stade !!

C’est ici que vous entrez en scène ! Oui, vous derrière votre écran ! Votre entreprise peut nous aider !

Vous pouvez dès à présent réserver des places pour votre CE, vos salariés et/ou clients afin de les inviter à ce grand événement du sport nordiste et entrer dans l’aventure avec nous !

Prix du billet adulte : 6€

Nombre de places disponibles : 7000 !

Contact : laura@ljasports.com

Cliquez ici : https://www.facebook.com/events/176598329605833/

6 mois de passion

Raconte-moi une famille.

J’ai toujours pensé qu’il était difficile de faire partie de la grande famille du rugby, sans être passionné par ce sport. Tout simplement parce que le rugby a, au travers de ce qu’il apporte, cette capacité incroyable de te prendre aux tripes, sans même que tu ne t’en rendes compte.

Les 6 dernières semaines viennent encore de me le prouver.

Mais c’est quoi au juste « être pris aux tripes ? »

« Être pris aux tripes »

Pour nous, en ce début d’année 2018, c’est se retrouver un lundi 8 janvier, avant l’entrainement, pour une réunion où l’on décide si notre club et notre comité se positionnent pour co-organiser le match France-Angleterre, pour la catégorie U20 féminines. Un match qui aura lieu le 24 février, soit moins de 7 semaines après ladite réunion.

La Fédération Française de Rugby a choisi de faire jouer cette rencontre dans les Hauts de France et il faut désormais qu’un organisateur se positionne. L’idée un peu folle de relever ce défi nous vient d’Hélène Ezanno, coach de la réserve féminine du LMRCV, devenue depuis quelques mois, chef de délégation de cette équipe de France féminine U20.

« Alors, ce soir-là, tout en mettant nos crampons pour ne pas être en retard sur le terrain, nous avons choisi de relever le défi »

Evidemment, c’est le rêve de tout passionné : accueillir chez soi ce qu’il se fait de mieux dans son sport pour le partager au plus grand nombre, créer l’événement parfait pour que chacun puisse profiter pendant quelques minutes de cette passion.

Le challenge est énorme : le timing est très serré mais tous autour de la table ont envie de se lancer.

Alors, ce soir-là, tout en mettant nos crampons pour ne pas être en retard sur le terrain, nous avons choisi de relever le défi. Enfin, c’est Alex, surtout, qui a tranché pour nous deux, comme souvent, et qui a accepté de porter la responsabilité de l’organisation.

« C’est un marathon de 6 semaines qui commence »

Le boulot est colossal. Il faut partir de zéro. Tout est à faire. Alors, aidées de notre petite équipe de bénévoles, nous faisons tout.

Des heures de travail pour créer ce moment unique de communion entre tous les protagonistes. Des heures de travail pour être prêtes le Jour J. Je crois qu’avec Alex, on ne se rend pas compte de ce qui nous attend.

C’est un marathon de 6 semaines qui commence. 6 semaines intenses de gestion événementielle, de mails, de soirées pizza, de tableaux Excel, de coup de fils, de livraison de places, de communiqués de presse, de réunions, de commandes de k-ways, de ventes de billets, d’accréditations, de distributions de flyers, de découpe de cocardes, d’erratum, de déchargement de fûts de bières, de rétroplanning, d’interviews, de WhatsApp, de Facebook et de Twitter.

Mais aussi et surtout, 6 semaines de rires – et d’enguelades – d’échanges, de partages, de bonnes et de mauvaises idées, de stress et de soulagement, de rencontres et de beaucoup de plaisir.

Samedi 24 février.

Et sans même nous en rendre compte, voilà qu’il arrive ce samedi 24 février !

Malheureusement, je ne suis pas au stade. Mais je sais qu’Alex est à la tête des opérations. Je sais que nos 70 bénévoles sont présents et qu’ils vont assurer !

70 passionnés de rugby qui vont donner de leur temps pour que tous les spectateurs passent un agréable moment.

Ça y’est, c’est l’heure du coup d’envoi. On m’annonce par texto que 3200 personnes sont dans le stade !! 3200 ! J’en pleurerais presque ! Le record pour un match de rugby féminin au Nord de Paris !

Nous l’avons fait. Evidemment, tout n’est pas parfait. Il y a quelques ratés mais peu importe. Il fait beau. Le spectacle est là. Les Françaises s’inclinent, mais la défaite est anecdotique tant la fête est belle.

On me dit que les spectateurs repartent avec le sourire, que les gamins font signer des autographes et que les joueuses adorent l’accueil nordiste.

On me le dit mais au fond, je le sais déjà. Je savais que cette journée serait un grand moment. Parce que cette famille du rugby est magnifique et qu’elle nous a accompagnées durant toutes ces semaines.

Merci à vous.

Alors, c’est pour nous, le moment de vous remercier. Vous tous, qui avez participé de près ou de loin à la réussite de ce match.

Vous, qui en amont, nous avez aidé à aller au bout.

Tout d’abord, merci Hélène de nous avoir emmené dans cette belle aventure et d’avoir fait le relais avec les équipes nationales. Merci au Comité des Flandres et au LMRCV de nous avoir soutenu et de vous être tous – Claude, Jean-Louis pour qui nous avons une pensée toute particulière, Geoff et Laurent – rendus disponibles malgré vos agendas très chargés.

Merci aux équipes du Stadium de Villeneuve d’Ascq : vous avez été au sommet de votre art, toujours disponibles et souriants, avec le souci du travail bien fait. Mention spéciale à Benoit Dartois, qui nous a même installé notre bureau en salle de réunion.

Merci à Shannon Izar, à sa patience et à son talent, qui nous a réalisé tous les visuels de l’événement.

Merci aux équipes de la MEL et tout particulièrement à Magali et à Mélanie, qui ont été d’une efficacité et d’un soutien opérationnel sans faille, nous apportant leur précieuse expérience.

Merci aux CE des entreprises qui ont accepté de mettre en vente nos places, avec une Palme d’or pour Perrine.

Merci à Véro et Sandrine pour vos conseils salvateurs et votre gentillesse. Merci à Luc d’avoir égrainé le stock de flyers sur les parkings Villeneuvois. Merci à ceux qui ont ramené leur matériel. Merc à Coco pour le repas. Merci à nos vendeuses de places. Merci aux joueuses du LMRCV d’avoir accepté avec le sourire nos missions de découpage, plastifiage, coloriage, collage et autres travaux si indispensables.

Merci à vous qui, le Jour J, avez répondu présents.

« Ce que vous avez permis est magnifique. (…). Je l’écris d’ailleurs avec une émotion certaine car vous avez rendu possible ce que nous avions imaginé toutes ces semaines. »

Je pense aux spectateurs bien sûr mais aussi et surtout à nos 70 bénévoles. Vous, sans qui rien n’aurait été possible.

Merci à la team Billetterie, la Team Sécurité, la Team Buvette, la Team Snacking, la Team Régie, la Team Vestiaires, la Team VIP, la Team Photo, la Team Animation, la Team EDR, la Team Accueil, la Team Ramasseurs de Balles, la Team des sans-Team, la Team de ceux que j’ai peut-être oublié.

Vous êtes magnifiques. Ce que vous avez permis est magnifique. Rien de ce que j’écris n’est démesuré. Je l’écris d’ailleurs avec une émotion certaine car vous avez rendu possible ce que nous avions imaginé toutes ces semaines. Mon seul regret aura été de ne pas vivre ce grand moment à vos côtés. Vous représentez ce que nous appelions plus haut, la « famille du rugby ». Des passionnés. Des travailleurs de l’ombre. Des sourires. Des indispensables.

Nous avons hâte de vous retrouver.

Je terminerais bien sûr par te dire merci à toi, Alex. Toi qui va toujours au bout des aventures. Toi qui fait en sorte que tout soit parfait, pour tout le monde. Toi dont j’adore les « Laura, j’ai une idée » qui annoncent souvent de grands moments à venir.

Tout n’a pas été toujours facile, mais je crois que nous pourrons dormir sereinement ce soir.

La famille veille sur nous.

Jeudi 8 mars 2018.

Je suis une femme, et pourtant, aujourd’hui, rien ne semble différent.

Enfin presque rien. Je décèle bien la singularité de la journée en balayant les tendances Tweet du jour, ou en allumant la radio pour prendre mon petit-déjeuner.

J’entends au journal de 8h que le gouvernement va annoncer des mesures pour lutter contre les inégalités salariales, et dans la revue de presse que certaines s’insurgent du raccourci fait entre la « Journée de la Femme » et celle « des droits des Femmes ».

Ah oui, c’est ça. Aujourd’hui, c’est la journée des Droits des Femmes.

Elle a le mérite d’exister et de faire parler de ce qui est trop souvent oublié, les 364 autres jours de l’année.

Mais pourquoi une seule journée ? Comment en sommes-nous arrivés au fait de devoir même instaurer un moment spécifique pour parler des Droits des Femmes ? Pourquoi chaque jour, n’est-il pas celui des droits des femmes et des hommes ?

Je n’ai pas toutes ces réponses et n’écrit pas pour entrer dans le débat. Je ne changerai rien de tout cela maintenant. Je ne sais pas qu’elles sont les clés, mais je pense que cela dépend de nous tous.

Ce que je sais, en revanche, c’est que, chez LJA Sports, aujourd’hui est jour comme un autre.

Parce que, pour Jannick, Alexandra et moi, chaque jour est un 8 mars. Nous n’allons pas en faire plus pour les femmes aujourd’hui que demain. Mais pas moins non plus.

Parce qu’ici, tous les matins, nous avons en tête que « Ladies are Just Amazing ». Nous l’avons fait broder sur notre cœur.

Nous avons décidé de mener notre combat à nous. D’apporter notre petite pierre à l’édifice. Evidemment, nous le faisons avec nos moyens et dans un domaine que nous connaissons bien : le sport.

Alex et moi sommes deux sportives de haut niveau. Joueuses de rugby. Nous avons épuisé les clichés, les aprioris. Nous avons éprouvé les différences. Nous avons vécu et vivons encore, dans le sport, ces fameuses inégalités, inscrites dans notre inconscient collectif. Et mieux que quiconque, nous savons que ce combat est quotidien. Qu’il faut sans relâche, se battre pour exister.

Nous avions toujours voulu faire changer les choses. Sans trop savoir comment.

Mais au final, qui de mieux pour nous aider dans ce combat quotidien ? Jannick, un homme.

Un homme, qui s’est un jour insurgé en découvrant notre parcours. En découvrant la vie de milliers de sportives. En découvrant que l’on pouvait abandonner ses rêves pour répondre aux appels d’une réalité injustement ancrée dans le passé.

Alors, tous les trois, nous œuvrons au quotidien pour changer ces conditions. Pour faire évoluer cette réalité. Pour qu’elle se confonde un jour avec les rêves de toute femme, sportive ou non.

J’aime notre histoire. J’aime ce que nous avons créé, à notre échelle. Parce que j’aime à penser qu’elle pourrait être la métaphore de la solution. Que c’est en travaillant ensemble, hommes et femmes, que nous finirons par réussir.

Et par faire en sorte, qu’il n’y ait un jour plus besoin d’un 8 mars.

Bonne journée à toutes et à tous.

Le restaurant Le So Be, sponsor de la Team Méager

Après Sergic, nous sommes très heureux de vous annoncer la signature d’un 2ème sponsor pour notre Team Menager !
 
Le restaurant #LeSoBe situé au Camping le Méditerranée plage Page Officielle à Vias (34) s’engage aux cotés de Marine et Romane.
 
On vous donne rendez-vous cet été, pour aller déguster quelques très bons plats au bord de la plage 😁😋
 
Merci à Eric et à toute son équipe de les accompagner dans cette aventure 🏉😊
 
N’hésitez pas à suivre Eric et son équipe :
INSTAGRAM : le_so_be
SNAPCHAT : so.be34
TWITTER : @ericmanzanares

C’est la reprise chez LJA Sports !

Chez LJA, notre 2ème saison sportive s’est achevée en juillet avec une 100ème conférence, donnée, comme un symbole, chez Décathlon.
C’est donc une superbe année qui s’achève, pleine d’émotions, de rencontres, de projets aboutis ou encore en construction, d’échanges, de sport et de sportives évidemment.
Merci à tous ceux dont nous avons croisé la route cette année, vous qui nous avez fait confiance et permis de grandir.
C’est désormais l’heure de la reprise et la trêve estivale nous a emmené son lot d’actualités chez nos sportives.

Merci Alex !

Je commence par vous parler d’Alex, le A de LJA, co-capitaine des « Putain de Nanas » et ma coéquipière de toujours, qui a décidé de raccrocher les crampons après 12 années de haut niveau. Quand je vous disais en conférence qu’elle était sur la pente descendante … mais ne vous inquiétez pas, elle est encore en pleine forme pour vous faire courir lors d’un prochain Team Building.

Chapeau l’artiste !

Il faut également souligner la performance de notre Shannon Izar, qui a vécu un été extraordinaire, en glanant, avec l’équipe de France, une 2ème place à la Coupe du Monde de rugby à 7, à San Francisco. Un parcours dont on n’osait rêver et qui nous a fait vibrer jusqu’à la dernière seconde !

Une nouvelle aventure pour la Team Ménager

Et puis, enfin, il nous faut vous donner des nouvelles de la Team Ménager, qui a rejoint l’équipe de Montpellier, pour entamer une nouvelle aventure. Notons qu’avant cela, Romane en a profité pour rafler le titre de championne du monde avec l’équipe de France universitaire, excusez du peu !
Nous continuons bien entendu à les accompagner et à les soutenir dans leur vie de sportives de haut niveau.
Vous l’aurez compris … même la trêve a été intense chez LJA Sports et nous avons hâte de vous retrouver pour la reprise.